LANCEMENT DE LA CAMPAGNE « AL MOUSAWAT LIYA W LIK » DANS LE CADRE DU PROJET « UNI.E.S POUR L’éGALITé »

La campagne s’inscrit et dans le cadre d’un projet intitulé « Uni.E.s pour l’égalité », co-financé par l’Union Européenne et développé dans les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Rabat-Salé-Kenitra, Casablanca-Settat et Draa-Tafilalet. Ce projet vise à dynamiser et renforcer les synergies entre les différents acteurs (universités, société civile, organismes institutionnels et professionnels du secteur juridique) pour la promotion de la culture d’égalité et la lutte contre la violence sexiste et les discriminations basées sur le genre.

La campagne, intitulée « AL MOUSAWAT LIYA W LIK », a été conçue pour mobiliser la société et sensibiliser le public aoutour des discriminations et stéréotypes basées sur le genre, en vue de promouvoir la transformation des normes sociales discriminantes et la prévention des violences fondées sur le genre. La campagne repose sur des collaborations avec les médias, les universités et sur la mobilisation de personnalités artistiques et médiatiques de renom.

Ainsi, plusieurs personnalités influentes telles que Amal Ayouch, Malek Akhmiss, Amine Benjelloun, et d’autres ont participé à la création des capsules-vidéo inspirantes dans lesquelles elles partagent leurs convictions et leur engagement en faveur des droits des femmes et de l’égalité des sexes. Ces vidéos seront projetées pendant l’événement de lancement de la campagne et diffusées sur les réseaux sociaux et les portails internet de nos partenaires pendant les « 16 Jours d’activisme contre la violence à l’égard des femmes et des filles », démarrant le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Encadré

A propos de l’Union de l’Action Féministe

Organisation pionnière dans la lutte pour la promotion des droits de la femme marocaine, l’UAF est née du mouvement « 8 mars », en 1983. Elle œuvre pour la promotion des droits des femmes et la lutte contre la violence fondée sur le genre, grace entre autres, aux interventions mises en place par

le biais de son réseau de centres « Annajda » ( « à l’aide ! » ). L’objectif de ces centres est d’offrir des services de prise en charge psychologique et juridique des femmes en situation de violences.

La section de Tanger a été créée en 1996. Elle œuvre pour promouvoir les droits humains des femmes, la lutte contre les violences fondées sur le genre et également l’autonomisation économique des femmes et des jeunes à travers des actions d’accompagnement à la création d’entreprise sociale, l’emploi et l’employabilité.

A propos de AIDA

AIDA est une organisation sans affinités politiques ou religieuses reconnue d’utilité publique en Espagne depuis 2004. Elle oeuvre au Maroc depuis 2007, intervenant dans les domaines de la justice de genre et de la protection de l’enfance. Avec ses partenaires stratégiques, tant institutionnels qu’associatifs, tels que l’UAF, Bayti, AMANE, FLDF, 100% Mamans, ATIL, ATED, ARFEDEC, Fondation Orient Occident, AIDA met en oeuvre des programmes de coopération visant à assurer la protection et la promotion des droits humains des femmes et des enfants, surtout des catégories les plus vulnérables, telles que les femmes en situation de violence et les mineurs en conflit avec la loi ou en situation de rue.

Provided by SyndiGate Media Inc. (Syndigate.info).

2023-11-20T20:12:30Z dg43tfdfdgfd